L’aide très concrète de la naturopathie

Après avoir établi avec vous un « bilan vitalité », le naturopathe si votre immunité est affaiblie, et que vous risquez d’attraper un virus, pourra vous prescrire des plantes ou des huiles essentielles.

Cette prescription sera toujours associée de conseils au niveau de votre alimentation, votre « hygiène de vie » globale.

Exemple de prescription :

  • L’échinacée est un excellent stimulant immunitaire, indiqué spécifiquement lors d’épisodes infectieux, d’origine respiratoire. Il est préférable, sur un mois d’en prendre une semaine sur deux, sous forme de gélules, teinture mère.
  • On peut l’associer au cassis, anti-inflammatoire, et à l’aulne, dédié aux infections aigues.

En mycothérapie, le reishi, et le shiitaké sont immunostimulants, mais à déconseiller en cas de maladie auto-immune.

En aromathérapie, le ravintsara, le giroflier, la sariette, ou le thym sont sûrement les meilleures huiles essentielles à conseiller, en cette période virale.

Enfin, la vitamine C, sous forme liposomale (c’est-à-dire liposoluble pour se fixer au cœur de la cellule) permettra de prévenir, et réduire, le cas échéant, la durée et la sévérité des affections virales.

La vitamine D et le magnésium ont un rôle important sur l’immunité.

L’huile de Haarlem, qui contient du soufre, de l’essence de térébenthine de pin, et de l’huile de lin, est un draineur des poumons, avec une action anti-inflammatoire, sur les muqueuses respiratoires.

Pour conclure,

Des outils existent pour développer notre immunité, et nous guérir naturellement.

Ces outils ne sont rien, si nous n’avons pas une bonne hygiène de vie, c’est-à-dire :

  • Une alimentation saine
  • Du mouvement
  • Le moins de stress possible

Le naturopathe vous aide à mettre en pratique ces habitudes de vie, et à être acteur de votre bien-être.